Celui où un Nobel de Littérature est un ancien SS...

Publié le par Sam

Non, ce n'est pas un épisode de Friends...

C'est un retournement de situation, limite comique (enfin moi ça me fait rire...) : Günter Grass, prix Nobel de Littérature 1999, vient de révéler qu'il avait fait partie des tristement célèbres Waffen SS, division Frundsberg. Or, le côté burlesque de la chose, c'est qu'il s'agit d'un personnage haut en couleurs outre-Rhin, connu pour ses injonctions sur le devoir de mémoire, son côté ultra-pacifiste (il avait notamment milité contre la réunification de l'allemagne de peur d'un retour à l'expansionnisme).

S'il était de notoriété publique que l'écrivain avait été enrolé de force à 17 ans dans la défense anti-aérienne (la Flak : Fliegerabwehrkanone), il n'avait alors jamais avoué avoir en fait rejoint l'élite des unités nazis à 17 ans, et le plus volontairement du monde...

Pourquoi attendre 60 ans pour en parler ? D'aucun y va de sa petite opinion : remords pour les uns, coup marketing sous forme de "teasing" pour la promotion de son nouveau livre pour les autres...

Enfin, laissons l'Histoire là où elle est, sans toutefois l'oublier. Günter Grass a eu maintes occasion de se racheter de son appartenance à une unité d'assaut, aujourd'hui maudite, et il a le recul nécessaire pour en avoir honte.

Ce qui reste marrant (j'insiste !), c'est que ça se rapproche de tellement d'autres personnages qui prêchent le "Faites ce que je dis, pas ce que je fais !".

Seulement, ils ne l'ont toujours pas fait, eux, leur mea-culpa...

Publié dans Actualités

Commenter cet article