Barrack Obama : discours anthologique

Publié le par Sam

Barrack Obama : si vous ne le connaissez pas encore, sachez que ce personnage, illustre inconnu il y a encore quelques mois pour nous pauvres français, est l'un des candidats démocrates les plus sérieux à la présidentielle américaine de 2008.
Il a déjà remporté de nombreuses primaires et caracole en tête au niveau des délégués...


Face à lui, un personnage très connu puisqu'il s'agit d'Hillary Clinton, l'ex-première Dame.

J'ai toujours été un fan de Clinton, le mari. J'ai dévoré son livre "Ma Vie". J'ai adoré sa gestion de l'économie ,de la politique étrangère. J'ai adoré ses convictions, ses principes moraux et j'ai été outré de voir l'acharnement de rapaces, tels le procureur indépendant Kenneth Starr, a vouloir le stigmatiser et obtenir à tout prix une procédure d'impeachment pour un vulgaire adultère (alors que pour l'autre clown, on l'a laissé démarrer une guerre pour de fausses raisons, et les mensonges et bétises n'ont cessé de pleuvoir tout au long de ses 2 mandats).

J'étais logiquement en faveur de sa femme, ne serait-ce que par le secret espoir de le voir revenir aux affaires, via une vice-présidence (ou même par le truchement des bizarreries de la Constitution américaine : Président à nouveau. Oui, s'il devient Vice-Président et sa femme Présidente, et s'il arrive quelque chose à cette dernière, il la remplace et redevient le POTUS (President Of The United States en acronyme d'usage). On sera dans un cas tout à fait inattendu où une personne peut redevenir Président malgré la limite à 2 mandats existante aux USA).

Mais Clinton, la femme, me déçoit de plus en plus au fil des semaines. Je penchais de plus en plus pour Obama quand soudain cette semaine, j'ai définitivement basculé.
Obama a prononcé un discours dont seuls les grands Hommes ont le secret.

Un discours qui peut nous sembler étrange pour nous européens, et surtout français, notamment par ses nombreuses références à la Foi. Mais il faut le lire avec du recul, de l'objectivité et en ayant connaissance de la culture américaine pour comprendre que, si nous nous sommes dérangés, voir choqués par certains passages, c'est un ton tout à fait normal aux USA pour une population encore très attachée à la religion et à la spiritualité de façon générale.

Il s'agit d'un discours sur la fracture raciale aux USA, sur ce que l'on croit être réglé du problème et ce qui l'est réellement... Obama y répond également à de récentes attaques concernant sa proximité avec "son Révérend" et les idées assez réac' que celui-ci a dernièrement développé.

Voir le discours intégralement traduit en français



Je vous met un lien vers 2 blogs ayant présenté ce discours et sa traduction, merci à eux :

Le Blog de Philippe Boulet-Gercourt (Envoyé Spécial du NouvelObs qui suit la Campagne aux USA)

Affaires Etrangères (Blog géopolitique)

Commenter cet article